17, rue Irénée Carré 08000 Charleville-Mézières Tél : +33 (0)3 24 32 12 29 fax : +33 (0)3 24 54 68 27 Mél : infos ale08.org

Energies renouvelables Biogaz La première station de distribution publique de biométhane carburant inaugurée à Forbach

Energies renouvelables

Faire un don

grâce à

Agenda

Formation Docteur Watt : une 1ère en région Grand-Est

Formation Docteur Watt : une 1ère en région Grand-Est


Emission "les clés de la rénovation" : chauffer l'eau sanitaire avec une EnR

Emission "les clés de la rénovation" : chauffer l’eau sanitaire avec une EnR


Film "Power to Change, la rebellion énergétique"

Film "Power to Change, la rebellion énergétique"


Séminaire construction chanvre en région Grand Est

Séminaire construction chanvre en région Grand Est


Formation géothermie pour les architectes

Formation géothermie pour les architectes


Voir tout l'agenda >


La première station de distribution publique de biométhane carburant inaugurée à Forbach

Dernière mise à jour le 13 janvier 2015

Le 23 octobre dernier a eu lieu l’inauguration de la première station de distribution publique de biométhane carburant (bioGNV) produit à partir de biodéchets, sur le site de Méthavalor à Forbach en Moselle. L’ALE était présente ... et vous en fait profiter.

Le projet remonte à une dizaine d'années: sur un site industriel de production de coke, installer un centre de traitement de déchets organiques par méthanisation et produire des énergies renouvelables en valorisant le biogaz. En 2011, le centre de méthanisation et de cogénération Méthavalor était mis en service. Le 23 octobre dernier, le poste d'épuration et d'injection, ainsi que la station de distribution de biométhane carburant, étaient inaugurés. Sur un même site, trois modes de valorisation du biogaz mis en oeuvre: la cogénération (production d'électricité et de chaleur), l'injection dans le réseau de distribution de gaz naturel et la distribution de biométhane carburant.

Ce projet est le fruit d'une histoire collective et de la volonté de quelques personnes, au premier rang desquelles le Président du Sydeme (Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est), Mr Charles Stirnweiss. Ce syndicat couvre un territoire de 291 communes et 14 intercommunalités, représentant 385 000 habitants.

La matière première n'est autre que les déchets organiques du territoire, à savoir les biodéchets des habitants collectés en porte à porte en sac; ceux de la restauration collective, des métiers de bouche et des grandes et moyennes surfaces collectés en vrac; des déchets verts; des déchets de papeteries et d'industrie agroalimentaire, des huiles alimentaires usagées. Une unité de déconditionnement permet de récupérer les biodéchets emballés. Au total 42 500 tonnes de déchets organiques sont traités sur le site.

Pour éviter les odeurs, l'ensemble des bâtiments du site est maintenu en dépression et l'air est traité par lavage à l'eau et passage sur un biofiltre.

La méthanisation. En tête du process de digestion, des mélangeuses permettent de préparer la matière à la digestion. Celle-ci est ensuite envoyée vers trois digesteurs pistons horizontaux de 1 400 m3 chacun. Elle subit alors une digestion thermophile, à 55 °C, pendant 3 semaines. La production de biogaz s'élève à 5 500 000 Nm3 /an. Sa teneur en CH4 est de 60%.

Le digestat subit une étape de séparation de phase au moyen de presses et de centrifugeuses pour obtenir d'un côté un engrais liquide et de l'autre une fraction solide appelé pressat. Ce pressat est ensuite hygiénisé à 70 °C puis maturé pour obtenir un compost en vrac ou conditionné en sac.

La valorisation du biogaz:

  • La cogénération: 4 700 000 Nm3 de biogaz sont actuellement valorisés grâce à deux moteurs biogaz MWM, l'un de 1,1 MW et l'autre de 0,7 MW. La production électrique est estimée à 10 900 MWh/an. Une partie de la chaleur est utilisé sur le site (chauffage des locaux et des digesteurs, séchages). L'excédent devrait être valorisé pour chauffer une serre maraîchère dont l'implantation est en projet.
  • L'injection réseau: 800 000 Nm3 de biogaz seront prochainement valorisés en injection dans le réseau de distribution, après épuration sur membranes (équipement Air Liquide); Le poste d'injection est fournit par la société Elster, retenue suite à l'appel d'offre lancé par GrDF.
  • Le biométhane carburant: la station de distribution installée par GNVert est raccordée au réseau de distribution. Cette station alimentera la flotte du Sydeme, constituée d'une large gamme de véhicules de la marque Iveco (utilitaires, bennes à ordures ménagères, tracteurs pour les remorques), mais également tous ceux qui le souhaiterons car elle sera publique. Trois types de carburants y seront distribués: du GNV, du GNV avec 30 % de biométhane et du 100 % biométhane.

Actuellement, l'injection est en attente d'autorisation car la réglementation ne permet pas d'obtenir un contrat d'achat pour l'électricité et le biométhane injecté sur un même site. L'autorisation devrait intervenir prochainement.